Le Galaxy Note 2 : comment le flasher pour plus de performances ?

Galaxy Note 2

La nouvelle génération de smartphone actuelle est vraiment fascinante. Il est tout à fait possible de faire beaucoup de chose avec ce genre téléphone grâce aux diverses applications qui s’y trouvent. Il faut pourtant reconnaître que la manipulation de ce genre d’appareil reste tout de même assez complexe. En effet, les constructeurs n’ont pas encore dévoilé tous leurs secrets. De ce fait, afin d’exploiter au maximum le potentiel et les fonctionnalités du Galaxy Note 2, il est nécessaire d’effectuer quelques régalages soi-même. Voici donc quelques conseils pour rendre votre téléphone encore plus performant qu’il ne l’est déjà.

Ce que signifie le terme « flasher » un téléphone

Lorsqu’on fait référence au smartphone, le Galaxy Note 2 faisant partie du lot. La plupart des utilisateurs recherchent plus de performance. La méthode la plus courante pour booster ce genre d’appareil est le flashage. Cependant, beaucoup ignorent ce que signifie réellement cette procédure drastique en matière de téléphone haut de gamme. D’une manière générale, il s’agit d’une modification au niveau du « firmware » que l’on traduit en français par « système d’exploitation ». En d’autres termes, cette opération consiste à substituer ledit système d’exploitation qui a déjà été installé par le constructeur par un autre encore plus performant. Pour ce faire, vous avez deux façons. La première consiste à démarrer une installation du système de remplacement depuis le téléphone. Les ROMs ou systèmes modifiés s’exécuteront afin d’écraser le firmware antérieur. La seconde manière nécessite l’utilisation d’un ordinateur via des connectiques adaptées telles que des câbles USB. Cette procédure est assez complexe mais plus sécuritaire au niveau de la conservation des données sensibles. En ce qui concerne le Galaxy Note 2, cette dernière méthode est requise pour changer son système d’exploitation. C’est dans cette perspective que flasher son smartphone est une procédure assez risquée pour les individus non initiés.

Comment faire pour que l’ordinateur reconnaisse la Galaxy Note 2 ?

La majorité des appareils électroniques, notamment les smartphones, nécessitent des logiciels qui leur sont compatibles afin qu’un ordinateur puisse les reconnaître. Ici, il est question de programme permettant le pilotage de l’appareil pour pouvoir flasher son Galaxy. L’installation du KIES (un logiciel développé par Samsung) est d’autant plus recommandée afin de manipuler aisément ce type de téléphone. Ce logiciel permettra une synchronisation ponctuelle pour que la mise à jour soit complètement achevée. Dès qu’il sera installé sur l’ordinateur, le smartphone sera immédiatement détecté et sera reconnu lorsqu’il sera branché dessus. En effet, le pilotage de ce type de périphérique nécessite ce qu’on appelle communément un driver, ce qui est le cas de ce genre de logiciel. Cependant, il faudrait s’assurer de l’état du câble raccordant le téléphone à l’ordinateur pour que tout se passe bien.

Les étapes à suivre pour flasher la Galaxy Note 2

Afin d’effectuer une réparation téléphone, deux possibilités peuvent s’offrir à l’utilisateur. La plus courante est l’utilisation d’un câble de connexion de type USB. Toutefois, il se peut également que l’on ait recours au Wifi si la configuration du smartphone le permet bien sûr. Cependant, en ce qui concerne la Galaxy Note 2, si la manipulation n’est pas faite par un professionnel, le premier point à prendre en compte est le fait de savoir ce qu’est tout d’abord un ROM Custom, un Root, un AOKP, un ClockWorkMod recovery, etc… Lorsque l’interface de flashage est enfin accessible, il est nécessaire de faire un démarrage de l’appareil en mode recovery en appuyant sur les touches volume (plus ou moins selon le modèle) ou les flèches situées en bas de l’écran. Cette étape variera en fonction du mode recovery custom disponible sur l’appareil. Ainsi, il ne restera plus qu’à cliquer sur la fonction Backup ou Backup to external sd card pour que le flashage se fasse directement.

 Les précautions à prendre avant de flasher son Galaxy Note 2

La réparation ou la mise à niveau d’un smartphone est toujours complexe sur tous les points de vue. Afin que le flashage se passe sans encombre, quelques précautions s’avèrent être utiles. En générale, que ce soit un Galaxy Note 2 ou d’autres modèles du genre, la première chose à ne pas oublier est de faire une sauvegarde des données surtout celles qui sont les plus sensibles. Cela permettra, en cas d’échec du flashage de les récupérer plus facilement. Le plus souvent, il est d’usage d’installer un ClockWorkMod recovery (CWM) ou un Team Win Recovery Project (TWRP) recovery pour s’assurer de l’intégralité des données transférées. Effectivement, il se peut que la procédure soit interrompue suite à divers facteurs comme une coupure de courant, un câble de transfert défaillant, etc. Il faut également savoir que l’incrémentation du compteur de flash, lors d’un flashage répétitif du ROM Custom, pourrait annuler la garantie de l’appareil. De ce fait, il se pourrait que le service après vente (SAV) ne soit plus d’actualité faute de défaillance du produit causée par l’utilisateur. Enfin, comme il se peut que les modèles diffèrent d’un téléphone à l’autre, il faut toujours penser à lire attentivement les instructions contenus dans la notice livrée avec l’appareil.